Jérémie 17:21 : Ainsi parle l’Éternel : Prenez garde à vos âmes ; Ne portez point de fardeau le jour du sabbat, Et n’en introduisez point par les portes de Jérusalem.

Nous l’avons dit précédemment, le sabbat dans lequel Dieu nous introduit n’est plus celui de samedi mais celui de tous les jours (Hébreux 4.7). Dieu nous défend par le prophète Jérémie de ne pas porter de fardeau le jour du sabbat (repos). Il ne s’agit pas ici de fardeau tel qu’un fagot de bois ou des briques … parce que le texte est clair : les vrais fardeaux sont ceux chargés sur notre âme. La culpabilité, le rejet, la mauvaise image de soi, l’inquiétude, l’amertume, l’anxiété, les soucis, l’échec, la peur…sont les fardeaux qui nuisent à notre âme. L’inquiétude dans le cœur de l’homme l’abat (Pro 12.25) ; les soucis doivent être déchargés sur Jésus (1 Pierre 5.7) ; il n’y a plus de condamnation pour ceux qui sont en Jésus (Rom 8.1) car personne ne peut accuser les élus de Dieu (Rom 8.33-34)… Voilà pourquoi nous devons rejeter ces fardeaux que la vie et le diable essayent de nous charger avec. Aujourd’hui est un jour de repos pour notre âme : alors pas de fardeau.

Que le Seigneur vous soutienne !

Pasteur Adodo TOGBEVI